Ferme de Saint Just

  • Notre cadre de travail :Saint Just de Valcabrère surplombée par la cathédrale de Saint Bertrand de Comminges Saint just de Valcabrère
  • L'été pointe le bout de son nezC'est l'heure de la transhumance !
  • Soutenez un jeune agriculteur local !
  • Au mois de mai à Valcabrère, voici venu le temps des cerises
  • Les vaches passent l'année en plein air et se régalent d'herbes grasses
  • Champs et montagnes
  • Pallox de Chanteloup
  • Rang de Cripps

Promo

En promo, notre délicieux jus de pomme en cubi de 3 L à 5,50€ au lieu de 7,50€ !"

Avez-vous déjà bénéficié du coupon de réduction sur nos pommes bio ?

Cliquez ici pour l’imprimer et rendez-vous vite sur un de nos points de vente !!!

PDF Imprimer Envoyer

Culture Bio et Culture Raisonnée

Agriculture bio :Pommes biologiques certifiées Agriculture Biologique

Il est faux de croire que la culture biologique est une culture sans traitement. Le traitement existe et est nécessaire à la production biologique.

Les traitements que nous utilisons sur nos parcelles bio sont à 100% d'origine naturelle et à 90% biodégradables.

Par exemple, on utilise le mélange de cuivre et soufre contre la tavelure (spores dans l'air qui donnent des tâches sur feuilles et sur fruits) forme une pellicule de protection sur le fruit. A noter que ce traitement se dilue au contact de l'eau et est à renouveler après chaque grosse pluie.

Desherbage mecanique

Le désherbage est mécanique ou manuel, il remplace le désherbant chimique, et doit être répété plusieurs fois dans l'année.

De même, l'éclaircissage est manuel.

En amendement (enrichissement de la terre), nous utilisons la fiente de poule, la farine de plumes, le sulfate de calcium et de magnésium.

On comprend mieux que, si les traitements en culture biologique sont évidemment sans produit chimique, il n'en reste pas moins qu'ils existent et génèrent des coûts à l'achat, mais surtout des coûts de main d'œuvre supérieurs et le rendement reste malgré tout inférieur de moitié par rapport au rendement en culture raisonnée.

Tout cela explique que les produits Bio soient parfois un peu plus chers.

Au printemps, nous faisons installer des ruches par un apiculteur local pour optimiser de façon naturelle la pollinisation. Car les abeilles, c'est bien connu, sont des pollinisateurs professionnels !

Enfin, tous les produits phytosanitaires que nous utilisons sont respectueux des abeilles et autres pollinisateurs.

Ecocert, l'organisme de certification bio, passe deux fois par an sur nos parcelles bio : ses experts procèdent à des prélèvements sur rameaux en période de floraison puis sur fruit en période de maturation.

Certificat Ecocert Résultat d’Analyse de Pesticide

Production moyenne en culture bio : 80 à 100 pommes par arbre

Agriculture raisonnée :

Nous avons dans nos vergers certaines variétés encore trop sensibles aux maladies, qui ne résisteraient pas si on les traitait exclusivement avec des procédés biologiques et naturels.

En période de transition vers une culture biologique, le traitement chimique est réduit au maximum (chaque année un peu plus) et ne s'applique que lorsqu'il est nécessaire et inévitable, afin de soutenir et d'accompagner les pommiers vers une culture entièrement Bio. Dans le même temps, nous privilégions chaque fois que cela est possible des solutions naturelles pour prévenir parasites et maladies.

Par exemple, en lutte biologique, on utilise la confusion sexuelle pour prévenir le ver de la pomme. Ce sont des languettes enduites de phéromones, que l'on pose sur quelques pommiers dans chaque rang. Elles attirent le papillon du ver (le carpocapse) qui pense y trouver une femelle qu'il ne trouvera pas, il ne pourra donc pas se reproduire, il n'y aura donc pas de ver et l'insecticide contre le ver devient inutile !

Autre exemple de lutte biologique contre le carpocapse : nous avons installé des nichoirs à chauves-souris en bordure de nos vergers car elles sont un redoutable prédateur du carpocapse.

Production moyenne en culture raisonnée : jusqu'à 200 pommes par arbre.

Nichoirs a chauves-sourisPheromones Carpocapse